En librairie

En librairie

Villa Eugénie

Mon dernier roman Villa Eugénie

Des trajectoires de vies qui se croisent. Une île, une villa et ses secrets, l’Afrique.

En toile de fond, la vie et les événements la ponctuant : les départs, les rencontres, la résilience, la renaissance.

Des hommes, des femmes profondément engagés pour les causes qu’ils défendent.

 

Et si, quelque part, sur une île perdue au milieu de l’océan, s’organisait la résistance d’une poignée d’humanistes pour sauver la planète, ses animaux et ses plantes en voie de disparition, ses femmes et ses hommes en danger un peu partout dans le monde… Un couple très émouvant, Paula et Seth s’y retrouvent après une rupture de plusieurs mois due à la perte de leur fils, Tom. Ils s’y installent dans la radieuse villa Eugénie. Ils y adoptent un second fils, Ketso, qui deviendra le ciment de leur renaissance amoureuse

Cette île va devenir au fil des années une sorte de plaque tournante d’une humanité volontariste et courageuse, De nombreux rescapés de différents conflits, des juifs, des migrants, des résistants vont y être cachés, de nombreuses expéditions vont aussi en partir pour explorer le monde et rapporter toutes sortes de plantes médicinales ou de fleurs sculpturales. L’île accueillera notamment des jeunes homosexuels rejetés par leurs familles et des artistes en résidence. Plusieurs générations de fortes personnalités, Luce et Joseph, Berthe et le Capitaine, Léo et Tangui, Samba, Maya qui vont trouver ici une famille, l’amour, le respect de l’autre, la force de se battre sur tous les fronts. Certains vont fonder un dispensaire au Botswana pour s’occuper des orphelins et les soigner, pour lutter contre le sida, mais aussi combattre les braconniers, protéger les familles de gorilles et les espèces menacées, éléphants, lions, rhinocéros…

Au gré de ce merveilleux kaléidoscope humanitaire, l’auteur, Lielie Sellier renoue avec l’un de ses thèmes de prédilection : la survivance des morts au sein de la communauté humaine. Des morts qui circulent donc avec respect et bienveillance parmi les habitants, échangent avec eux et apaisent leurs tourments et blessures. Et si, depuis cette île magique façonnée par une romancière résolument universaliste, nous retrouvions avec bonheur le sens profond du mot « utopie » !

Pierre Mothiron

Chronique June Summer Avril 2019

· Un livre à découvrir, Villa Eugenie de Lielie Sellier. La très belle couverture m'a attirée, la lecture m'a beaucoup plus. Un roman qui aborde les problèmes humanitaires et d'environnement à travers les destins croisés de personnages très attachants, tout cela décrit avec élégance et engagement. Bravo.Liellie

 

Commentaire d'une lectrice sur Amazon :

5,0 sur 5 étoiles VILLA EUGENIE 7 avril 2019

Ce roman est un roman sur la résilience, sur une nouvelle quête de sens. Chaque page m'a emmenée loin , très loin sur une île ou en Afrique, personnages à part entière de ce roman. J'ai découvert plusieurs générations de fortes personnalités toutes engagées pour des causes auxquelles elles croient : sauvegarde de l'environnement, lutte contre l'homophobie, l'antisémitisme. La nature, la mer sont très présents. Un roman passionnant.

Création de Villa Eugénie :

Différents événements m’ont interpellée les mois précédents l’écriture de « Villa Eugénie » alors que j’étais dans la rédaction de mon précédent roman : « Danse la vie. »

Dans le livre de John Irving, une veuve de papier, il y a un passage sur une romancière : il écrit « Je pense à une romancière. Elle ne ménage aucun effort pour observer tout ce qui l’entoure, absorber les moindres détails. »

Je partage cette phrase car c’est ce qui m’entoure, les événements, un visage, un morceau de couleur aperçu au coin d’une rue, une conversation, une photo, un reportage, un voyage mis bout à bout qui donneront naissance à l’un de mes romans.

Dernièrement l’alerte de plus en plus présente qu’il faut sauver la planète et ses ressources alors qu’il est encore temps m’a interpellée. Le compte à rebours pour cette sauvegarde est en route, des citoyens se battent, les chefs d’états continuent leur politique de profit et non sauvegarde. J’ai toujours été concernée par ce sujet, il était nécessaire que j’en parle dans l’un de mes romans, qu’il devienne même le sujet principal.

J’ai mis en place mes personnages en fonction de ce thème principal. J’ai greffé sur ce thème d’autres thèmes dont j’avais envie de parler : l’antisémitisme, l’homophobie, les différences, la réinvention du couple, les migrants.

Après la mort de leur fils Tom, Seth et Paula essaient de reconstruire leur vie, leurs chemins vont se séparer. La quête d’un nouveau sens les amènera dans deux lieux différents, une île pour Paula et l’Afrique pour Seth. Ils rencontreront de nouvelles personnes avec chacune leur histoire. Chacune des histoires personnelles de leurs vies m’a permis d’introduire l’antisémitisme, l’homophobie, les différences, les migrants. Chaque personnage est un relais.

 

Mon nouveau roman

En avant première au salon du livre de Paris Hall 1 Stand 45 en dédicace le vendredi 15 mars 2019 de 16h à 18 h et le samedi 16 mars de 14 h à 18h. Je serais ravie de vous revoir ou de vous rencontrer.

En avant première la couverture de mon nouveau roman Villa Eugénie

Fin de l'écriture de mon nouveau roman

Hier j'ai fini l'écriture de mon nouveau roman : 286 pages. Je vais entamer un travail de relecture et réécriture, puis un travail de collaboration pour ma première de couverture et texte de ma quatrème de couverture. J'ai abordé mes thèmes fétiches : la liberté, la solidarité, l'espérance, les rencontres qui bouleversent les vies et changent les destins, la protection de la planète et des animaux, la résilience. Une saga qui m'a permis d'aborder différentes périodes de notre histoire collective. 

Je lève un petit peu le voile, les personnages principaux sont la mer et une île. Un roman différent du précédent très ancré dans notre époque. Un roman porteur de paix, d'espérance, où la rêverie, les actions collectives permettent d'espèrer, de dessinier l'esquisse d'un monde meilleur.

Mon nouveau roman côté mer

Mon nouveau roman

Depuis quelques mois, je suis à l'écriture d'un nouveau roman. Je suis ravie l'inspiration est là. J'écris dans des carnets mes idées, des phrases que j'assemble par la suite au fil des pages déjà écrites. Je suis partie du côté de la mer, d'une île, personnages centraux de mon nouveau roman.

J'aborde des thèmes qui me sont chers : l'amitié, l'amour, l'engagement pour la défense de la planète et des espèces en voie de disparaition. Des flash backs dans le passé de certains de mes personnages , me permettent d'évoquer la dernière guerre, les années 1970, le VIH, l'homosexualité, le polyamour,  la perte d'un proche, le lien entre le monde terrestre et céleste, les retouvailles après des séparations, les mondes parrallèles.